> Divertissement - Bibliothèques > Laurentides  > Boisbriand


 



Ville : Boisbriand

PUBLICITÉ GRATUITE
de 8 semaines
Cliquez ici.
PUBLICITÉ GRATUITE
de 8 semaines
Cliquez ici.
PUBLICITÉ GRATUITE
de 8 semaines
Cliquez ici.

Boisbriand
(Région touristique : Laurentides - 11)

Entre Saint-Eustache et Sainte-Thérèse, au sud-est de Mirabel, constituée à même le territoire de Sainte-Thérèse-de-Blainville, on créait, en 1946, la municipalité de Sainte-Thérèse-Ouest dont le nom reflète l'origine de manière évidente. Le point cardinal qui y figure marque qu'elle occupait la partie occidentale de l'ancienne seigneurie des Mille-Îles, concédée originellement en 1683 à Michel-Sidrac Dugué (Du Gué), sieur de Boisbriand (1638-1688). Il a reçu en 1672 un fief sur les bords du lac des Deux Montagnes, et l'a baptisé Boisbriand, titre qu'il portait probablement déjà à son arrivée au pays en 1665, en raison d'une seigneurie que sa famille ou lui-même possédait en France. On relève à l'époque la graphie répandue Boisbriant qui a longtemps subsisté par la suite.

L'un des premiers seigneurs de la région montréalaise, il a été un militaire chevronné, capitaine du régiment de Carignan-Salières et commandant militaire de Ville-Marie en 1670. C'est en 1974 que les autorités gouvernementales lui rendaient hommage en modifiant la dénomination de Sainte-Thérèse-Ouest en Boisbriand. De nombreux Boisbriannais assurent leur subsistance grâce à l'usine de la compagnie General Motors, spécialisée dans l'assemblage d'automobiles. L'importance de cette industrie a valu, jusqu'ici, à Boisbriand, le surnom de Ville de l'automobile au Québec.


Source:
La Commission de toponymie
( Noms et lieux du Québec dictionnaire illustré également disponible en version imprimée. )

 







   |   Tél : 418-952-7807   |      info@quebecgroupe.com