> Divertissement - Bibliothèques > Outaouais  > Buckingham


 



Ville : Buckingham

PUBLICITÉ GRATUITE
de 8 semaines
Cliquez ici.
PUBLICITÉ GRATUITE
de 8 semaines
Cliquez ici.
PUBLICITÉ GRATUITE
de 8 semaines
Cliquez ici.

Buckingham
(Région touristique : Outaouais - 13)

Issue du canton homonyme proclamé en 1799, la municipalité du canton de Buckingham était érigée en 1845 et obtenait, en 1855, le statut de village, puis celui de ville le 2 avril 1890. Toutefois, une mission était ouverte à cet endroit dès 1827 sous la dénomination de Saint-Grégoire-de-Nazianze, desservie à compter de 1832 par un bureau de poste reprenant le nom du canton. Les premiers habitants du canton seraient originaires de Buckingham, ville d'Angleterre sur la Great Ouse.

Suivant une autre hypothèse, on a pu dénommer aussi l'endroit en rappel de George (Nugent-Temple-Grenville), 1er marquis de Buckingham (1753-1813). La présence du canton de Grenville dans la région du Buckingham québécois pourrait accréditer cette possibilité. Accrochée au Bouclier canadien, cette petite ville s'épanouit à quelques kilomètres au nord du point de rencontre de la rivière du Lièvre et de celle des Outaouais, à environ 30 km à l'est de Hull et d'Ottawa.

Les premiers Buckinois, pour leur part, s'étaient installés un peu au sud sur les bords de la rivière du Lièvre, à la hauteur des chutes Dufferin. La ville actuelle résulte de profondes transformations administratives. D'abord, en 1975, les municipalités des cantons de Buckingham (1855), de Buckingham-Partie-Sud-Est (1898), de Buckingham-Partie-Sud-Ouest (1918), de Notre-Dame-de-la-Salette (1861), de la paroisse de L'Ange-Gardien (1877), du village d'Angers (1915) et des villes de Buckingham (1855) et de Masson (1897) fusionnaient pour donner naissance à la ville de Buckingham.

En 1980, on assistait au démembrement de ce territoire et à l'érection des villes de Buckingham et de Masson, ainsi que des municipalités de L'Ange-Gardien et de Notre-Dame-de-la-Salette. L'omniprésence de la Lièvre de même que des industries florissantes dans le domaine minier, forestier et houillier ont valu à Buckingham le titre de Capitale de la Basse-Lièvre.


Source:
La Commission de toponymie
( Noms et lieux du Québec dictionnaire illustré également disponible en version imprimée. )

 







   |   Tél : 418-952-7807   |      info@quebecgroupe.com